Pourquoi le « Offline First » à un bel avenir devant lui ?

Pourquoi le « Offline First » à un bel avenir devant lui ?

Le « Offline First« , vous connaissez ? Dans un monde de plus en plus connecté, cette affirmation, littéralement « le hors ligne avant tout » peut sembler un peu étrange et pourtant ! Il y a bien une explication à cette nouvelle tendance. En effet, être connecté en permanence est de plus en plus considéré comme « normal ». Pourtant, dès qu’une petite faiblesse du réseau se fait sentir, plus rien ne fonctionne et on perd patiente très rapidement.

 

Le slogan du groupe OfflineFirst est assez clair :

Network connectivity is never a guarantee, even in highly connected parts of the world. The only way to achieve a 100 percent always-on experience is with apps that are operational even when they’re offline.

 

Traduction :

Etre connecté en permanence n’est jamais une garantie, même dans les régions les plus hi-Tech du monde. La seule façon de fournir une expérience parfaite est de construire des applications qui continuent à fonctionner même hors ligne.

C’est quoi le projet Offline first ?

offlineConcevoir des applications Offline first est donc une bonne solution pour continuer à offrir une expérience en continue à ses utilisateurs.

 

Dans un monde de plus en plus connecté et rapide, être déconnecté s’avère source de stress et de perte de repères pour les utilisateurs. Le design de conception  » Offline First » offre donc une alternative crédible pour concevoir des applications ou des progressive web apps fonctionnelles peu importe la situation réseau.

 

C’est tout l’objectif du projet Offlinefirst mené par une série de passionnés du web qui cherche à comprendre et à prévoir les impacts que le mode offline peut avoir sur la conception de projets web. Et les pistes de réflexion sont nombreuses !

 

  • UX d’applications offlinefirst
  • User Interface et conventions à créer
  • Les recherches autour du comportement des utilisateurs
  • Les outils et les techniques pour construire des applications offline
  • Les technos à construire pour prendre tout ça en charge
  • Etc …

 

Deux exemples de projets en « Offline first »

Deezer

deezer-logo-circleLe premier projet auquel on peut penser et qui rentre dans la case du Offline first est Deezer. En effet, bien que fonctionnant en Streaming et par abonnement, il est possible d’écouter des morceaux sans être connecté au réseau. C’est typiquement un cas de Offlinefirst « évident ». Les clients de Deezer sont en grande partie urbains et les systèmes de transport en commun sont encore peu connectés. Un mode hors ligne est donc un vrai plus pour les utilisateurs pour continuer à profiter de leur musique à tout moment.

YukonBaby

Yukonbaby est une application dédiée aux parents habitants dans le Yukon, une province du nord du canada. Le réseau 3G n’est pas toujours puissant dans la région et il reste de nombreuses zones blanches.  Yukonbaby a donc décidé de construire une application Offline first pour que leur service soit majoritairement accessible même sans réseau.

Et le E-commerce ?

Le e-commerce aussi doit passer à la conception Offline first rapidement au risque de ne pas être à la hauteur des attentes des consommateurs. On sait que la frustration est un élément qui pousse massivement les utilisateurs à l’abandon de leur achat. Prévoir de pouvoir utiliser un site e-commerce, même partiellement, en mode offline est donc un bon moyen de ne pas gérer de frustration et de se démarquer de ses concurrents.

 

Bon, pas la peine de se précipiter pour autant, aucune solution e-commerce ne supporte pour le moment le mode offline et les techno ne ont pas encore matures pour arrive en E-commerce. Affaire à suivre donc !

Que faire maintenant ?

  1. Si vous voulez que l’on travaille avec vous – pour augmenter fortement vos ventes E-commerce (comme nous le faisons pour tous nos clients) – Vous pouvez demander votre audit de site mobile gratuit. Avec cette session téléphonique, un de nos experts va échanger avec vous sur les optimisations à mettre en place sur votre site et faire le point sur vos objectifs.
  2. Si vous voulez vous incrire à la newsletter pour ne louper aucun article, c’est par ici
  3. Si vous voulez venir travailler avec nous et optimiser les sites e-commerce de nos clients, alors vous pouvez consulter la page recrutement
  4. Si vous avez aimé cet article, vous pouvez le partager sur Linkedin, Twitter , Facebook, E-mail
  5. Nous laisser un commentaire avec votre point de vue sur l’article !
Benoit Gaillat

L'équipe de Mobibot s'occupe de tout ! Rédiger les articles, créer des chatbots et publier ses trouvailles sur les réseaux sociaux ! #Followus

Donnez-nous votre avis !

Publier un commentaire

Commentaire
Nom
Email
Site web